Homme Talentueux, Aimé par tout le Monde

Dès son enfance, Jean-Yves Buthey étudie l’accordéon, la trompette, le piano et la guitare. Ainsi il commence à jouer dans le groupe local. Et ensuite l’artiste apprend à chanter. Peu de temps après il décide de créer son premier groupe appelé Eclair. Cependant, il n’a pas apporté la gloire, l’argent et le respect à l’artiste, car il n’a pas survécu sur la scène.

Trois ans après, Jean-Yves est un synthétiseur dans le groupe «Streamer», mais puis il a fondé le groupe de rock, qui était appelé «Stranger».

Сet artiste a aimé beaucoup le romantisme des concerts de nuit et les cris des auditeurs satisfaits. Il devenait de plus en plus populaire et il reçoit ses premiers prix. En 1994, il a reçu le prix Jury Youth pour Zion. Ensuite, après le premier voyage au Québec en 1997 son premier disque est né.

Jean-Yves Buthey réécrit les paroles et la musique de presque toutes les chansons. Le chanteur a des envies acoustiques et s’entoure d’un accordéoniste sur une grande scène.

Cependant, la période de groupe se termine. Dans le même temps son album «Paradis Artificiel» marque le début de sa carrière solo et il retourne au Québec.

Ensuite, il enregistre son troisième CD «Funambule Maladroit»  dans un studio à Montréal, qui est écrit avec les musiciens, les choristes et les arrangeurs. La sortie de l’album a eu lieu en octobre 2006. C’est le premier album solo qui est connu à tout le monde.

Homme Digne de Respect

Depuis ce temps, le chanteur et musicien connu commence à réaliser son propre rêve d’améliorer le monde, ou au moins sa petite partie.

Jean-Yves a visité de nombreux événements de charité, qui sont organisés par  ses collègues. Il donne de l’argent aux pauvres enfants et aux scientifiques qui mènent des recherches dans diverses universités de médecine dans le monde, des expériences sur la lutte contre le cancer.

Il est à noter aussi qu’il commence à tenir ses propres concerts et expositions de charité et attire de nombreux investisseurs mondiaux.

Pourtant c’est aussi le casino en ligne qui reste toujours l’organisateur de la plupart des concerts de charité de Jean-Yves Buthey.

Autrement dit, son rêve se réalise, car ses concerts avec le soutien des casinos en ligne sont visités par des millions de téléspectateurs.

Malgré son argent, cet artiste n’oublie jamais son véritable but de vie, il ne dépensent pas d’argent sur les voitures de luxe ou sur la drogue, mais il mène simplement un mode de vie simple et modeste, tout en donnant  son argent  à ceux qui en ont besoin. «Après tout, il y a des gens dans le monde qui sont plus dignes de cet argent que vous…» dit l’artiste.